J'AI FAIT LE TRI DANS MES ABONNEMENTS YOUTUBE

L'une des choses qui me prend le plus de temps dans mes loisirs, c'est bien prendre 5 litres de thé, enfiler de grosses chaussettes et regarder des vidéos sur YouTube. Pourtant, il y a une semaine, il s'est passé quelque chose qui ne s'était jamais passé avant : j'ai fait le tri dans mes abonnements.


En réalité, je n'aurais pas essayé de creuser le sujet si je n'avais pas croisé, quelques jours plus tard, le tweet de Cyrus North qui abordait justement la chose. Comme je n'ai rien d'autre à faire que de m'interroger sur mes propres choix, je me suis demandé pourquoi j'avais décidé de faire ce tri.

Il faut savoir que j'ai l'abonnement facile. Que ce soit pour garder la chaîne en mémoire ou parce qu'il me tente de creuser le sujet, j'appuie sur le bouton "s'abonner" (et la cloche, bien sur, qu'on fini par ne jamais oublier à force que l'on nous martèle le crâne avec). J'en suis arrivée à m'abonner à tellement de chaînes que j'ai totalement abandonné l'onglet "Abonnements", trop pollué par d’innombrables vidéos qui ne m'intéressaient que très moyennement.


Ce qui nous mène à une deuxième chose : beaucoup de YouTubers ne m'intéressent plus. Après cette période d'abonnement presque frénétique (pour noyer ma peur du vide et mon extrême solitude), je n'avais paradoxalement rien à regarder. Les vidéos que je croisais me paraissaient insipide, alors je scrollais encore et encore. Parfois je m'arrêtais sur une énième vidéos "27 astuces du quotidien" et je m'abrutissais devant. YouTube, qui avait longtemps été pour moi une source intarissable de divertissement, était devenu ennuyeux. J'ai donc consacré moins de temps à cette plateforme, et plus à Netflix (certains diront que les vrais réalisations sont plus attrayantes que de simples vidéos amateurs sans écriture, d'autres que j'avais envie de rentabiliser au maximum les euros que je mets chaque mois dedans).


Puis, je ne sais comment, je me suis retrouvée à re-regarder (mon français est parfait, je sais bien) d'anciennes vidéos. Après presque l'intégrale de What the cut et du Joueur du Grenier, j'ai décidé de faire le tri. Ciao, YouTubers auxquels je me suis abonnée il y a 3 ans mais dont je n'ai jamais regardé aucune des vidéos. Au revoir, les 50 chaînes de beauté qui sortent toutes le même style de tutos avec les mêmes produits alors que je ne me maquille quasiment pas. Bye-bye chaînes de télé sur YouTube que je regarde de toutes façons sur ma télé et pas sur YouTube. Adieu quantité, bienvenue qualité !


Mais alors, qu'est-ce que j'ai gardé ? J'ai gardé ce qui me faisait plaisir (aurais-je attrapé le virus Marie Kondo ? J'espère qu'il existe des antibiotiques) : celles et ceux que je regarderais non pas parce que leur nouvelle vidéo semble intéressante, mais bien parce que c'est eux. C'est leur personnalité à laquelle j'accroche et donc par découlement, leurs vidéos. J'ai gardé ceux qui me feront plaisir, qu'ils sortent un vlog, une FAQ ou un court-métrage. Bref, j'ai gardé ceux que j'aimais vraiment.


Par contre, je n'ai pas réduit mon temps sur Netflix. Ni ma consommation de thé.



Mise à jour du 6 février 2019 :


Cyrus North continue son enquête avec une vidéo. Je vous conseille de lire les commentaires qui sont assez riches en avis et dont les arguments sont plutôt différents !






4 commentaires