Y'A DES CHOSES QUI M’ÉNERVENT #1

Dernière mise à jour : 26 févr. 2019

Moi dans la vie y'a des choses qui m'énervent : les gens qui veulent absolument te faire la bise.


C'est sans doute un problème bien français puisqu'on a l'air d'être les seuls sur cette pauvre planète à se coller les joues les uns aux autres en guise de "bonjour". Tout d'abord, tout le monde ne doit pas coller pas ses joues. Ah ça non ! Seulement les femmes et les enfants (dont je ne parlerais pas aujourd'hui) ont ce devoir envers le reste de la société. Bien qu'il arrive que certains hommes délaissent leur virile poignée de main pour saluer un proche, la bise est essentiellement réservée aux femmes. Et c'est une chose qui m'énerve.


Nos voisins semblent avoir compris depuis longtemps que c'était une pratique bien ridicule, mais nous orgueilleux français, continuons à chérir cette convenance. Allons, soyons honnête ! Quoi de plus absurde que de coller ses joues en imitant le bruit d'un baiser sonore ? Dès la première rencontre, notre collègue, ami d'ami ou grand-oncle éloigné par alliance entre dans notre zone d'intimité. Ajoutez à ça une barbe de trois jours, une couche de transpiration ou de fond de teint et vous n'êtes pas déjà convaincu par cette aberration ?


En réalité, la chose qui me gène le plus, c'est le caractère obligatoire de cette pratique : impossible de l'éviter. Nous avons beau tendre la main, on se penche quand même vers notre visage. Nous avons beau nous reculer, c'est comme si on ne pouvait pas s'imaginer serrer la main à une femme et que l'on restait aveugle à cette tentative (un peu désespérée, il faut se le dire) de ne pas coller son visage à un autre pour la vingtième fois de la journée. Et si par chance, on remarque notre main tendue, nous aurons le droit à un "oh non c'est bon, quand même, je peux te faire la bise" comme si nous voulions leur serrer la main pour leur faire plaisir, pour ne pas les déranger (bah oui, les femmes sont faites pour ça, non ?). Si par malheur on ose un jour éviter cette coutume en bannissant tout geste, nous passons pour impolis. Même après un "enchantée", "salut, comment ça va" ou "je suis content de te voir", nous n'avons pas dit bonjour. C'est bien connu, mille mots ne valent pas une bise.


Tout ça est assez drôle parce que si on tend la main à une autre femme, elle ne fera pas tout ce cinéma et se contentera de tendre sa main en retour. Oho !



4 commentaires